Logo de l’APSSII (association de patients souffrant du syndrome intestin irritable) ou colopathie fonctionnelle
Arrêt de travail en France lié au syndrome de l’intestin irritable (ou colopathie fonctionnelle) Fréquence en France du syndrome de l’intestin irritable (ou colopathie fonctionnelle) Altération qualité de vie et sexualité au cours du syndrome de l’intestin irritable (ou colopathie fonctionnelle) Coûts direct liés à la prise en charge du syndrome de l’intestin irritable (ou colopathie fonctionnelle)

COLOPATHIE

DIAGNOSTIC

Diagnostic

Ce diagnostic est évoqué devant l'association de symptômes (douleurs abdominales ou inconfort, trouble du transit…).

Les examens réalisés par le médecin traitant ou le gastroentérologue, en fonction de la symptomatologie (prise de sang, coloscopie, examens radiologiques,…), sont le plus souvent normaux. Ils ont pour but d'éliminer d'autres maladies qui pourraient se traduire par les mêmes symptômes. On parle de pathologie « fonctionnelle » du fait de la normalité des examens et en particulier de la coloscopie, qui ne trouvent pas d'anomalies expliquant les symptômes.

Ces examens peuvent être répétés à la demande du médecin en fonction de l'apparition de nouveaux symptômes et du contexte (âge du patient, ancienneté du dernier examen…).

Conseils de pratique sur la Prise en charge du Syndrome de l’Intestin Irritable (SII), Pr JM Sabaté et Dr P Jouët.

Coffin B. Syndrome de l’intestin irritable : diagnostic chez l’adulte. Gastroenterol Clin Biol 2009, 33: S9-S16.

Présentation "Syndrome de l'intestin irritable - Généralités" par le Pr Jean-Marc SABATE (réservé aux adhérents)

 Parution : samedi 16 avril 2011 • Mise à jour : mardi 11 décembre 2018